TOUCHE PAS A MON TRIPORTEUR

TOUCHE PAS A MON TRIPORTEUR

1766
0
PARTAGER

Les propriétaires de triporteurs peuvent se réjouir de l’examen par le
secrétaire générale du gouvernement d’un article du projet de nouveau
code de la route qui permettra à ces engins de transporter non
seulement des marchandises mais également des passagers en toute
légalité. Une pratique largement en cours actuellement bien qu’elle
soit interdite pour les dangers encourus par les passagers.

La décision du ministère des transports de l’autoriser reste une
énigme et risque d’augmenter les accidents en périmètre urbain en
raison de la popularité de ce mode de transport auprès des personnes à
faible revenu. Un mode de transport dont la particularité est de gêner
considérablement la circulation .

De plus, ces triporteurs de fabrication asiatique se sont vus
attribuer d’autres vocations pour devenir des fonds de commerces ambulants,
qui sont transformés en magasins de vente de toutes sortes de produits,
en rôtisserie, voire même en hôtels de passe itinérant. Bref, un vrai
phénomène dans le paysage urbain mais également une nouvelle source de
pollution et d’infractions au code de la route, sans parler de la
prochaine concurrence déloyale qu’ils feront aux autres moyens de
transport.

Commentaires