PARTAGER
Le candidat républicain aux fortes chances de remporter l’investiture de son parti aux élections présidentielles américaines, le milliardaire New-Yorkais Donald Trump, n’en finit pas de multiplier les déclarations fracassantes et les provocations jusqu’à dégoûter une large partie de l’opinion publique de son ascension fulgurante vers la Maison-Blanche.
Ses dernières sorties sur l’Iran, à qui il promet l’annulation des accords sur le nucléaire pour le renvoyer à son isolement passé ainsi que le soutien inconditionnel et sans failles apporté aux plus extrémistes de la droite israélienne en accusant les palestiniens de tous les maux, ont ravivé les craintes de confier le sort des États-Unis à un homme très dangereux pour la stabilité du monde comme l’Amérique n’en a jamais connu.
Pire encore, c’est la première puissance du monde qui risque le chaos avec la résurgence du racisme, l’aventurisme guerrier aux quatre coins du monde en créant l’injustice et le désordre.
Ce candidat fait déjà peur en incitant et créant le désordre à chacun de ses meetings avec un discours insensé et agressif qui n’augure rien de bon si les américains le préfèrent en novembre prochain à la démocrate, la très mesurée et expérimentée Hillary Clinton, déjà effrayée à l’idée de se mesurer à un tel adversaire, sorti de nulle part, qui risque, s’il est élu, à Dieu ne plaise, de mettre son pays à feu et à sang entre différentes communautés, de piétiner ailleurs le droit international et de faire des musulmans les pires ennemis de l’occident et des États-Unis dans le monde Apocalypse Now !

Commentaires