PARTAGER
La société M’dina Bus qui gère le transport dans la métropole et d’on l’un des véhicules a été le théâtre d’une agression sexuelle en plein jour a vite réagi après l’ampleur prise par cette agression sur les réseaux sociaux et la vague de colère et d’indignation de la part des usagers et de l’opinion publique , en général. Sur la base des images provenant des caméras embarquées sur son autobus, la société a confirmé que le viol a bien eu lieu le vendredi dernier 18 août et a tenu à préciser que si le chauffeur n’a pas volé au secours de la jeune fille victime de l’agression sexuelle, c’est qu’il en a été empêché par les délinquants qui l’ont maintenu à distance sous la menace d’une arme blanche, malgré le courage dont il a fait preuve.
Sur la base des mêmes images et non pas celles diffusées sur les réseaux sociaux, mais qui servent pour la comparaison, la société M’dina Bus a tenu à préciser également que l’enquête est toujours en cours avec les éléments de la sûreté nationale, afin que les auteurs de cet acte odieux qui ont été identifiés et arrêtés ,soient traduits devant la justice.. La vidéo de l’inacceptable dans les transports publics qui s’est propagée comme une traînée de poudre a incité plusieurs associations à s’organiser pour la défense de la jeune victime et à envisager le boycott des autobus de la société précitée.

Commentaires