Toutes les conditions sont réunies pour une application effective de la nouvelle...

Toutes les conditions sont réunies pour une application effective de la nouvelle Constitution de manière à doter le pays des moyens du décollage vers une véritable prééminence démocratique (PI)

167
0
PARTAGER

 

 

Dans un communiqué publié, mercredi, par le quotidien +L’Opinion+, le Conseil national, tout en réitérant ses positions exprimées à l’issue de sa session du 18 juin dernier et mettant en relief l’extrême importance des dispositions de la nouvelle Loi fondamentale, « insiste sur la nécessité d’accorder à l’étape présente tout l’intérêt requis et de mettre en place les conditions d’une application saine et efficiente de ce nouveau texte ».

Rappelant que le parti de l’Istiqlal avait estimé bien avant l’adoption de la nouvelle Constitution que la mise en œuvre de cette dernière requiert des institutions constitutionnelles nouvelles, d’où la nécessité d’organiser des élections anticipées, le conseil national du Parti, réuni dimanche à Rabat, en session extraordinaire, considère que « les prochaines élections législatives, locales et professionnelles constituent la porte par laquelle le Maroc accèdera au lendemain radieux auquel aspirent les Marocains depuis des décennies et pour lequel il a consenti de lourds sacrifices ».

Aussi, le conseil national engage-t-il l’ensemble des acteurs à « contribuer effectivement et positivement à la réalisation de cet objectif particulièrement en ce qui concerne la lutte contre toute forme de perversion des opérations électorales », et l’aménagement des conditions de protection et de respect de la volonté populaire.

Par ailleurs, ajoute le communiqué, le conseil national du parti « prend acte avec satisfaction de la méthodologie suivie à ce jour pour la gestion du dossier des élections et qui repose sur l’approche participative et la recherche du plus haut degré de consensus, ce qui est sans précédent dans les annales électorales du Maroc ».

Dans ce cadre, le conseil espère que cette approche « garantit l’organisation d’élections libres, honnêtes et transparentes de sorte que personne n’ait à les contester et qu’elles permettent de recrédibiliser l’action politique dans sa globalité ».

Le Conseil national du PI insiste, par ailleurs, pour que « les femmes et les jeunes restent au cœur de nos préoccupations de manière à assurer leur participation effective, à l’abri des contraintes qui empêchent l’ancrage et l’élargissement de la participation de ces catégories de citoyens ».

A cet égard, le conseil appelle à « adopter des mécanismes souples garantissant la participation de la jeunesse et de la femme », conclut le communiqué.

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires