Tramway Rabat-Salé et le pont Hassan II : Des réalisations au service...

Tramway Rabat-Salé et le pont Hassan II : Des réalisations au service du développement économique et social des deux cités jumelles

300
0
PARTAGER

La réalisation des projets du Tramway et du pont Hassan II s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale visant la restructuration des transports publics au niveau des deux cités jumelles et le décongestionnement du trafic routier, tout en protégeant les sites historiques et les populations des nuisances des pollutions.

Le Tramway de Rabat-Salé, dont la mise en service a été lancée mercredi par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, est une des composantes structurantes de l’aménagement des rives du Bouregreg, car il offre une réponse appropriée à la problématique du transport collectif par sa formule alliant fiabilité, rapidité, confort et écologie.

Le tramway assurera une complémentarité avec les réseaux bus et taxis, contribuera à préserver l’environnement par la réduction de la pollution et des nuisances sonores et participera au développement économique de l’agglomération par la création d’emplois.

Le tramway reliera les centres villes de Rabat et de Salé sur un linéaire de 20 km, et desservira les principaux pôles d’activité : centres administratifs, universités, hôpitaux, gares ferroviaires et routières. Le réseau est constitué de deux lignes, qui auront un tronc commun de 3 km au niveau du pont Hassan II (Ligne 1 : de Tabriket à Salé à la Cité Universitaire de Rabat , Ligne 2 : de Bettana à Salé au quartier l’Océan à Rabat, en longeant la Médina).

Ce nouveau moyen de transport participera au développement touristique de l’agglomération par la mise en relation des principaux monuments et espaces publics à l’aide d’un système de transport collectif attrayant.

Au total 400.000 habitants, 420.000 emplois, 54 écoles, 37 collèges et lycées et 11 établissements universitaires sont desservis dans un rayon de 500 m. Le nombre de personnes qui vont profiter directement ou indirectement du projet est de 60 millions de voyageurs par an.

Les véhicules prévus dans le cadre du projet sont climatisés, à plancher bas pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite. Ces véhicules ont une capacité de 580 voyageurs par rame, équivalente à la capacité de 10 à 12 bus.

Outre le tramway, le Pont Hassan II, également mis en service mercredi, permettra une augmentation de la capacité de franchissement de Oued Bouregreg ce qui est de nature à promouvoir l’attractivité de la ville de Salé et à favoriser l’accès des résidents de cette ville aux activités et services de la capitale.

Premier ouvrage d’art au Maroc s’inscrivant dans la durabilité et la pérennité, le nouveau pont se distingue par son architecture, son insertion urbaine ainsi que par la grande technicité qui commande sa construction.

Composé de trois tabliers distincts d’une largeur globale de 46 m, le nouveau pont permettra la circulation du Tramway dans les deux sens (tablier amont), celle des véhicules en 2×3 voies (tablier central et aval) ainsi que le passage des deux roues et des piétons en balcon, ce qui assure une fluidité de trafic assurée pour les vingt prochaines années.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre du projet d’aménagement de la vallée du Bouregreg qui vise la réhabilitation des deux rives du fleuve Bouregreg pour offrir un lieu de vie agréable aux habitants de Rabat et Salé.

Le projet d’aménagement de la vallée de Bouregreg repose sur la création de nouveaux espaces urbanistiques en harmonie avec l’histoire et l’environnement du site, la construction d’ouvrages de transport public, ainsi que la mise en place de divers aménagements hydrauliques et portuaires.

La Vallée du Bouregreg ne sera plus à terme un simple lieu de transit, mais une cité à part entière.

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires