TRAUMATISME POST-ÉLECTORAL POUR BENKIRANE

TRAUMATISME POST-ÉLECTORAL POUR BENKIRANE

379
0
PARTAGER

C’est un coup d’autant plus dur pour le parti islamiste qu’il se croyait dans leur propre fief et que rien ne viendrait ébranler ses certitudes, alors que ce vote-sanction est venu mettre KO, les amis d’Abdelilah Benkirane qui croyaient jusqu’à vendredi dernier en leur bonne étoile. C’était sans compter avec le phénomène d’usure du pouvoir qui les a fait revenir sur terre avec brutalité.

Une aubaine pour leur rival de l’Istiqlal qui s’est empressé d’annoncer par la voix toujours vengeresse de son secrétaire général, Hamid Chabat, que cette déroute électorale du PJD doit être perçue comme annonciatrice de déboires encore plus grands lors des prochaines élections législatives et avant elles communales qui sonneront la fin du PJD, dont la puissance et l’omniprésence actuelles sont appelées à devenir un lointain souvenir et une relique de l’histoire du pays.

Il est vrai que ces résultats négatifs peuvent être présentés comme la résultante de la perte de terrain de la formation islamiste et de sa chute de popularité depuis qu’elle dirige les affaires du pays avec les résultats discutables que l’on connait. Le peu de sondages effectués jusqu’à présent confirment tous le désamour des électeurs traditionnels du PJD vis à vis de ce dernier qui a force de demander et d’imposer des sacrifices aux couches les plus défavorisées au sein desquelles il recrute en masse et consolide ses assises populaires.

L’autre indice qui devrait également l’alarmer pour l’avenir, est le très faible taux de participation à ces deux élections partielles qui n’augure rien de bon pour les futures consultations. Le décor est planté pour un bras de fer qui ne désavantagera pas des formations comme celle du PAM ou encore de l’Istiqlal qui pourraient profiter du glissement ou plutôt de l’affaissement du PJD pour venir occuper les  premières loges grâce à leur maillage respectif et surtout du travail de mobilisation en amont dans la perspective des prochains rendez-vous électoraux.

 

Actu-maroc.com____________________

Commentaires