TRÈS DUR D’ÊTRE MINISTRE D’ORIGINE MAROCAINE EN FRANCE

TRÈS DUR D’ÊTRE MINISTRE D’ORIGINE MAROCAINE EN FRANCE

764
0
PARTAGER

La nouvelle ministre française du travail d’origine marocaine, Myriam
El Khomri, a appris à ses dépens tout comme sa compatriote Najat
Vallaud Belkacem en charge de l’éducation nationale, qu’il ne fait pas
bon avoir un poste important surtout aussi sensible que celui du
travail ou de l’éducation, si l’on tient à éviter les critiques
gratuites des adversaires politiques et des médias. Car autant elle
était épargnée quand elle n’était que secrétaire d’état à la politique
de la ville, autant et dès sa récente nomination, Myriam El Khomri, la
benjamine du gouvernement Valls est la cible d’attaques verbales en
règle visant à la discréditer pour la fonction qu’elle occupe et à
jeter le doute sur ses compétences et origines. Telle la leader du
Front National, parti d’extrême droite Marie Lepen qui affirme que la
ministre d’origine marocaine ne doit sa nomination qu’à l’insistance
du président français Hollande à faire plaisir aux autorités
marocaines ou tel encore ce journaliste qui, pour sa première
interview, s’étonne devant elle, qu’elle garde son nom de jeune fille
et pas celui de son mari, un français pur jus. Ceci, sans parler des
nombreuses voix qui,dès l’annonce de sa nomination, lui ont prédit un
échec cuisant dans sa difficile mission de diminuer le chômage en
estimant qu’elle n’en a ni le profil ni le bagage.

Autant dire que la ministre française d’origine marocaine du travail
n’aura pas la vie facile devant tant de méchancetés.

Commentaires