Très fort séisme dans le sud-ouest du Pakistan

Très fort séisme dans le sud-ouest du Pakistan

303
0
PARTAGER

Le tremblement de terre, de magnitude 7,2 (l’USGS avait dans un premier temps donné le chiffre de 7,4), a eu lieu mercredi à 01H23 heure locale (mardi 20H23 GMT), à une profondeur de 84 kilomètres (et non de 10 kilomètres comme l’USGS l’avait initialement écrit).

Son épicentre est situé à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de la ville de Dalbandin, s’étendant elle-même non loin de la frontière avec l’Afghanistan, et à environ 300 kilomètres à l’est de la cité iranienne de Zahedan, a précisé USGS.

Le séisme a été fortement ressenti jusqu’à New Delhi, la capitale indienne, qui se trouve pourtant à une distance de 1.300 kilomètres, ainsi que dans plusieurs autres villes du nord-ouest de l’Inde, mais aucun dégât matériel n’y a été signalé.

On a pu voir sur des images diffusées par la télévision au Pakistan des personnes paniquées se précipitant hors de leur domicile dans les rues, où régnaient des températures très basses, et récitant des versets du Coran.

Toutefois, les services de secours, mis en état d’alerte, ont dit n’avoir reçu aucun appel à l’aide et ni aucune information sur d’éventuels morts ou blessés.

L’agence météorologique pakistanaise, qui a évoqué une magnitude de 7,3, a pour sa part localisé l’épicentre à 55 kilomètres au nord-ouest de Kharan, dans la province peu peuplée du Baloutchistan (sud-ouest), frontalière de l’Iran et de l’Afghanistan.

Le tremblement de terre a été ressenti non seulement au Baloutchistan, mais dans les provinces du Sindh (sud) et du Pendjab (centre), a expliqué à l’AFP le chef des services météorologiques pakistanais, Mohammad Riaz.

Le Pakistan est très fréquemment le théâtre de séismes.

Le 8 octobre 2005, un tremblement de terre de magnitude 7,6 y avait fait plus de 73.000 morts et laissé plus de 3,5 millions de personnes sans-abri, essentiellement dans la partie pakistanaise du Cachemire (nord-est) et le nord-ouest.

AFP

Commentaires