PARTAGER

Les résultats préliminaires du forage du 3e puits de Tendrara confirment une présence de gaz importante, indique la société britannique Sound Energy.

Dans un communiqué publié mardi, la société affirme que les opérations de forage ont permis de confirmer la présence de traces de gaz dans les sables de Trias Argileux Gréseux Inférieur (TAGI), indique le site Médias24, ajoutant qu’à terme ces premières conclusions pourraient confirmer un potentiel gazier situé dans la région de l’Oriental.

La société britannique ne crie pas victoire pour autant car elle estime que même si les émissions de gaz relevées constituent « une indication initiale positive », elles ne devraient pas être considérées comme concluantes.

Toujours d’après le communiqué, il pourrait s’agir d’une découverte majeure évaluée à plusieurs dizaines de trillions de pieds cubes de gaz. Dans le cas du bassin Tendrara-Meridja, on estime le stock « a minima entre 9 trillions de pieds cubes (TCF) et au maximum à 31 TCF ».

Cette information n’a pas été confirmée officiellement par l’ONHYM mais un cadre supérieur qui a requis l’anonymat estime que les « géologues sont très excités à l’idée de plus en plus probable que le Maroc produise du gaz en quantité industrielle ».

Commentaires