TRISTE FIN DE RÈGNE POUR BOUTEFLIKA

TRISTE FIN DE RÈGNE POUR BOUTEFLIKA

244
0
PARTAGER

Tout est fait pour que l’homme tienne debout et pour les rares occasions officielles où il doit faire acte de présence, tout une mise en scène est élaborée pour donner un semblant de normalité à ses activités. Mais le procédé ne trompe pas.

L’homme tremble, sa voix est inaudible et ses propos difficiles à déchiffrer, lors d’un conseil des ministres il a eu du mal à signer un décret, mais surtout, il ne peut rester debout et ne peut recevoir ses visiteurs qu’en position assis.

Cette situation exige désormais des responsables de la télévision algérienne de procéder à plusieurs montages et trucages pour montrer le président sous son meilleur jour. D’ailleurs l’un de ses responsables a été licencié sans ménagement pour avoir laissé passer des images qui ne correspondaient pas à ce que son entourage veut bien montrer.

Dans cette tragédie qui se déroule à huis clos, plusieurs acteurs se démènent en coulisse pour écrire au quotidien ce scénario devenu le menu des discussions des algériens qui spéculent sur un sujet dont ils restent totalement éloignés.

Cette situation d’attente interminable et de secret bien gardé qui plane sur le palais présidentiel n’est pas sans rappeler ces veillées qui caractérisent les moments qui précédent la disparition d’un chef de mafia sicilienne pour savoir qui va lui succéder.

Pourquoi ces acteurs de l’ombre qui s’activent en coulisses ne font-ils pas preuve de bon sens en poussant le président à se retirer le moment venu, sans vouloir le maintenir au pouvoir à tout prix en s’exposant à la risée de la communauté internationale sachant que l’homme n’est plus en mesure d’exercer cette fonction en raison de son état physique délabré et ses capacités intellectuelles amoindries et ce, alors qu’aucun certificat médical attestant le contraire ne lui a été délivré par ses médecins traitants français lors de sa dernière visite dans un hôpital parisien pour les besoins d’un contrôle de routine avait-on annoncé dans un communiqué officiel.

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

Jalil Nouri pour Actu-maroc.com ________________

Presse Actualité Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière faits divers politique économie

Commentaires