TROIS ANS APRÈS SON ARRIVÉE, LE 1er MINISTRE EST TRÈS SATISFAIT DE...

TROIS ANS APRÈS SON ARRIVÉE, LE 1er MINISTRE EST TRÈS SATISFAIT DE SON BILAN

363
0
PARTAGER

Car Abdelilah Benkirane ne cesse de répéter à l’envi sa  vocation messianique estimant que c’est la volonté de dieu et nondes électeurs qui l’a mis, lui et son parti, sur le chemin de la direction des affaires du pays et que sans eux, le pays allait à la catastrophe et à la faillite. A le croire, aucun autre gouvernement n’aurait pu se prévaloir des mêmes réalisations.

Bien qu’enregistrant une chute abyssale de sa côte de popularité dans les sondages et que le pays est traversé par des vagues de manifestations pour dénoncer la surenchère gouvernementale, la chèreté du coùt de la vie et la suppression progressive des subventions étatiques qui a débuté avec les produits pétroliers et qui se dirige vers d’autres produits de grande consommation, le chef du gouvernement garde un optimisme béat et une confiance à toute épreuve, encouragé par les bonnes notes que lui délivre le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale pour sa politique d’austérité.

En poussant une large partie de la population à la diète, le chef de l’exécutif tient à se vanter en opposant à ces mesures, une initiative sans précédent, celle d’accorder aux veuves une aide de 150 dirhams par enfant  solarisé en guise de soutien. Claironné sur tous les toits et répétés à satiété du haut de toutes les tribunes fait rire sous cape ses adversaires politiques et les syndicats, les plus véhéments et les plus hostiles dans la dénonciation de cette politique.

Une attitude qui le laisse indifférent comme cela peut se constater à l’aune du bras de fer qui l’oppose à ces centrales pour réformer les caisses de retraite, l’initiative la plus périlleuse depuis le début d’un mandat en demi-teinte qui ne convainc pas les bases de son parti ni tous les membres de son groupe parlementaire. Pour les deux années restantes de cette expérience, iln’est pas dit que le premier ministre islamiste ne soit pas confronté à de dures épreuves qui le feront descendre de son piédestal et perdre de sa superbe.

Actu-maroc.com _______________________________________.

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires