PARTAGER

Ils sont trois ministres à ne pas percevoir leurs rémunérations au titre de la fonction ministérielle qu’ils occupent. Aziz Akhannouch et Moulay Hafid Elalamy, grands hommes d’affaires, avaient en effet notifié au ministère de l’Économie et des finances, dès le début de leur mandat, leur décision de ne pas percevoir de rémunérations. Mostafa Ramid, quant à lui, reverse systématiquement l’intégralité de son salaire de ministre à un fonds interne au ministère, lequel est destiné au financement des différentes activités et festivités de son département.

Commentaires