PARTAGER
La photo de la poignée de main  des présidents américain Donald Trump et nord-coréen Kim Yong Un a fait plusieurs fois le tour du monde à l’issue d’une rencontre historique pleine de promesses pour la pacification et la dénucléarisation d’une péninsule coréenne agitée par les menaces.
Ce sommet qui fait suite à un abondant échange d’insultes depuis l’arrivée de Donald Trump marque la première grande victoire diplomatique du controversé locataire de la Maison Blanche qui se réalise, paradoxalement et alors que personne ne l’attendait, avec son pire ennemi.
Au cours d’une cérémonie réglée comme du papier à musique, un premier accord a été signé ouvrant la voie à la destruction de l’arsenal nucléaire nord(coréen en échange d’une protection militaire américaine et d’une levée des sanctions économiques contre Pyong Yang. Outre un entretien en tête à tête plus détendu que prévu, les deux chefs d’états ont également tenu une rencontre élargie à leurs délégations et un déjeuner également dans une ambiance cordiale. Le sommet a par ailleurs été conclu par l’invitation faite par Trump à KIm Yong Un de venir à la Maison Blanche sans qu’il ait reçu la réciproque pour venir en Corée du Nord. Reste à savoir si le président américain ne s’aventurera pas à faire un volte-face et déchirer l’accord comme il en a le secret et comme il l’a déjà montré à maintes reprises avec d’autres partenaires.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires