PARTAGER

24 heures après l’annonce de sa décision insensée et irresponsable de faire unilatéralement dans le monde de Jérusalem, Al Qods pour les musulmans, la nouvelle capitale de l’état hébreu, en violation de la légalité internationale, aux seules fins de tenir une promesse politique faite au lobby juif américain lors de sa campagne électorale, le président américain continue de subir les foudres de la communauté internationale pour avoir enterré définitivement des années de négociations et d’efforts pour instaurer la paix dans cette région du Proche-Orient.

Les premiers signes d’une mobilisation déterminée et d’un nouvel embrasement dans les territoires occupés et ailleurs dans le monde contre cette spoliation et l’accaparement de la ville sainte appartenant aux palestiniens et aux trois religions monothéistes, sont déjà perceptibles et annoncent le pire.

Tous les gouvernements à travers le monde comment un pays se prétendant comme le lus démocratique sur la planète peut se permettre, avec une telle légèreté, de violer la légalité internationale et le statu-quo obtenu difficilement et respecté pendant des dizaines d’années au risque d’enflammer cette région et la planète comme une poudrière. Car cette décision vient non seulement toucher aux droits des palestiniens reconnus universellement, y compris par l’administration américaine, mais également  la foi des musulmans , des chrétiens et une grande partie des juifs.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

 

Tags : Actualités marocaines, infos, scoop, news, faits divers, économie, culture, Maroc, Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger, Fés, Salé, Aéroport, Jérusalem, Donald Trump, Israel, Washington, Palestine, Roi Mohamed VI, El Qods

Commentaires