Tsunami dans l’industrie du ciné français

Tsunami dans l’industrie du ciné français

332
0
PARTAGER

Alors qu’aucun film récemment produit, écrit ou réalisé par Luc Besson (comme par exemple Adèle Blanc Sec) n’ont atteint les scores espérés, Pierre-Ange le Pogam reproche aussi à son associé son train de vie flamboyant et ses recrutements trop people. Avant Lambert, Besson avait déjà fait venir Emmanuelle Mignon, ancienne directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy au poste de secrétaire générale, et avait confié à ses amis Alain Chabat et Pierre Lescure des postes d’administrateurs.

Avec le départ de Le Pogam, qui va monter sa propre société, concurrente d’EuropaCorp, les temps s’annoncent sombre pour Luc Besson. Non seulement, il perd son plus fidèle associé mais aussi l’un des plus talentueux producteur et distributeur de films en Europe. EuropaCorp lui doit ses films les plus réussis, ceux avec lesquels le groupe pouvait fièrement monter les marches à Cannes. Pierre-Ange le Pogam a par exemple financé le formidable Trois enterrements de Tommy Lee Jones. Il s’est aussi occupé avec le triomphe que l’on sait de la sortie du Concert avec Mélanie Laurent et des deux derniers films de Guillaume Canet : Les Petits mouchoirs et Ne le dis à personne.

______________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

Commentaires