PARTAGER

Un tribunal turc a ordonné cette nuit le placement en détention préventive de 17 journalistes accusés de liens avec le prédicateur exilé aux Etats-Unis Fethullah Gülen, qu’Ankara désigne comme le commanditaire du putsch raté.

Les dix-sept journalistes sont poursuivis pour appartenance à « un groupe terroriste ». Vingt-et-un d’entre eux comparaissaient hier, dix-sept ont été écroués et quatre remis en liberté.

Commentaires