Turquie: un attentat dans le centre d’Ankara fait 15 blessés

Turquie: un attentat dans le centre d’Ankara fait 15 blessés

169
0
PARTAGER

« Une voiture a pris feu, selon les informations il y avait une bombe à l’intérieur », a indiqué le vice-Premier ministre Bülent Arinç devant la presse.
Selon Besir Atalay, autre vice-Premier ministre du cabinet turc, l’explosion a fait 15 blessés.
Le gouverneur d’Ankara, Alaadin Yüksel, s’est refusé dans l’immédiat d’évoquer un attentat, soulignant que les enquêteurs étaient à pied d’oeuvre. « Nous enquêtons sur toutes les pistes », a-t-il dit aux journalistes.
De nombreuses ambulances ont été dépêchées vers les lieux de l’explosion qui a été immédiatement bouclé par la police.
Des procureurs de la branche antiterroriste de la police sont arrivés sur les lieux pour prêter main forte aux enquêteurs, selon les chaînes de télévision.
L’explosion s’est produite dans le quartier commerçant de Kizilay, dans le coeur de la métropole, fréquenté chaque jour par des dizaines de milliers de gens, et a été entendue à des kilomètres à la ronde, provoquant un mouvement de panique.
Elle a eu lieu devant un bâtiment officiel, la sous-préfecture de Cankaya, plus grand district d’Ankara. D’autres bâtiments publics, comme celui de la Cour de cassation, sont situés également à proximité.
La déflagration a endommagé six véhicules et brisé les vitres de nombreux bâtiments aux alentours, selon des témoins, cités par les chaînes de télévision.
Les rebelles Kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui mène depuis 27 ans des actions armées, ont mené de telles attaques dans les métropoles turques dans le passé.
C’est généralement un groupe kurde armé, les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), organisation liée au PKK, selon les autorités turques, qui revendique les attaques dans les zones urbaines
Les autorités turques affirment que cette organisation sert de prête nom au PKK quand celui-ci commet des attentats pouvant encourir la désapprobation populaire notamment quand des civils sont tués.
Le PKK rétorque que les TAK sont constitués d’éléments incontrôlés ayant quitté ses rangs.

 

AFP_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires