PARTAGER

Pas de chance pour les usagers de l’autoroute entre Casablanca et Settat qui ont dû se résigner à rebrousser chemin ou a patienter longuement avant une éventuelle reprise de la circulation bloquée en raisin d’un supposé grave accident vu la durée interminable de la paralysie causant des désagréments aux usagers livrés à eux-mêmes.

Cet accident dont on ignore encore les détails,les circonstances et le bilan est survenu ce matin à hauteur du point kilométrique 47 et a crée un vrai cafouillage sur ce tronçon et la colère des usagers longtemps abandonnés à leur sort et sans informations sur la reprise de la circulation toujours au point mort à la mi-journée soit plusieurs heures près une collision dans laquelle ont été pris au piège certains automobilistes dont les proches ont pu se rendre sur place pour participer aux secours.

L’accident a également occasionné un embouteillage monstre à l’entrée de l’autoroute et même bien avant au niveau de la bifurcation du tronçon menant à l’aéroport. Il s’en est suivi des rassemblements de personnes protestant contre la société des autoroutes pour ne pas les avoir prévenues à temps du retard qu’elles auraient à subir et de l’heure de reprise normale de la circulation. Une société des autoroutes connue pour son déficit de communication avec les usagers et son manque de réactivité en cas d’imprévus contrairement à l’annonce de l’augmentation de ses tarifs.

Commentaires