PARTAGER

Le premier ministre égyptien annonce qu’un avion civil russe qui était sorti des radars s’est écrasé dans le Sinaï, en Égypte.

Les contrôleurs aériens égyptiens avaient perdu le contact avec un avion de ligne en partance pour la Russie peu après son décollage de Charm el Cheikh. Sa disparition avait été confirmée de sources proches des services de sécurité dans la péninsule du Sinaï.

L’avion transportait 224 passagers et membres d’équipage.

Plusieurs informations contradictoires ont été émises. Le chef de la sûreté aérienne égyptien a indiqué que l’avion avait établi un contact avec la Turquie et qu’il ne lui était rien arrivé. L’autorité de l’aviation russe a cependant ensuite affirmé que le contact radar avec l’appareil avait été perdu.

Le premier ministe égyptien a par la suite confirmé que l’appareil, un Airbus 321 de la compagnie russe Kogalymavia, s’est écrasé.

Les débris localisés

Les débris ont pu être localisés et les équipes de secours sont arrivées sur le lieu où l’avion s’est écrasé. Les mauvaises conditions météorologiques rendent l’accès au site difficile. L’appareil est complètement détruit, selon un officier de sécurité égyptien.

D’après des sources proches des services de sécurité égyptiens, rien n’indique que l’avion russe qui s’est écrasé dans le Sinaï ait été abattu. Le nord du Sinaï est régulièrement le théâtre d’affrontements entre l’armée égyptienne et des militants islamistes, proches de Daech.

Commentaires