Un bateau de militantes veut aller à Gaza

Un bateau de militantes veut aller à Gaza

359
0
PARTAGER

« Le ‘Mariam’ partira pour Chypre dimanche à 22h locales (19h GMT) du port de Tripoli » (nord), a indiqué à la presse Samar el-Hajj. Israël et le Liban étant techniquement en état de guerre, aucune liaison maritime n’est possible entre les deux pays. « L’ambassadeur de Chypre à Beyrouth a tenté de nous convaincre de ne pas y aller en affirmant que son pays n’allait pas nous donner l’autorisation pour nous diriger vers la bande de Gaza », a affirmé Mme Hajj à l’AFP. « Mais nous insistons: nous n’avons pas d’armes et nous irons à Gaza », a-t-elle ajouté, sans cependant préciser comment les militantes comptaient alors s’y prendre.

Un responsable du port de Tripoli a indiqué aujourd’hui à l’AFP que le bateau « a reçu l’autorisation pour se diriger à Chypre » mais qu’il « n’est pas autorisé à voyager vers une autre destination ». Une cinquantaine de femmes, libanaises et étrangères, doivent embarquer à bord du Mariam, initialement baptisé « Jouneh Star », un cargo battant pavillon bolivien et dont le capitaine est libanais.

Israël a menacé d’intercepter tout navire qui se dirigerait vers la bande de Gaza, tandis que l’ONU a recommandé d’acheminer l’aide à Gaza par les voies terrestres existantes.
Un assaut mené le 31 mai par l’armée israélienne contre une flottille humanitaire internationale qui faisait route vers Gaza avait coûté la vie à neuf passagers turcs. Chypre n’avait pas autorisé les bateaux de cette flottille à appareiller à partir de ses ports, la contraignant à rester au large de l’île avant de se diriger vers Gaza

 

AFP

 

Commentaires