PARTAGER

Russell Mason, un boxeur anglais de 35 ans, a été condamné à 20 mois de prison pour avoir agressé sa compagne. « Une mauvaise blague » pour Sarah Wheatley, défigurée par la brutalité des coups. Sarah Wheatley a vécu un véritable calvaire. Sur les photos avant/après, elle est méconnaissable. Russell Mason, son compagnon, l’a violemment agressée alors qu’elle utilisait son téléphone portable après avoir couché ses deux filles (2 et 5 ans) dans une chambre d’hôtel de Birmingham. « Je me souviens juste qu’il est venu devant la porte et a dit:

À qui tu parles, p*****? J’ai répondu: Je suis sur Facebook et je ne me rappelle plus de rien », précise Sarah Wheatley dans Metro. Indignation sur les réseaux sociaux Les internautes britanniques crient à l’indignation sur les réseaux sociaux. Surtout que Russell Mason considère être la principale victime dans cette sombre affaire de jalousie. « Il assurait être un père éloigné de ses enfants. C’est important de reconnaître les agresseurs dans ce type d’affaires. Il n’est pas rare qu’ils se victimisent », souligne Zoe Donfield, une activiste contre les violences domestiques.

« La justice n’existe pas » Selon le témoignage de Sarah Wheatley, Russell Mason avait bu beaucoup d’alcool le jour de son agression. Il a finalement écopé de 20 mois de prison. « Une mauvaise blague », selon la jeune femme. « On se demande pourquoi les victimes ne dénoncent pas leurs bourreaux. Simplement parce que la justice n’existe pas », conclut Sarah Wheatley.

Commentaires