PARTAGER

Le jour le plus long. Mission accomplie.

A nous la Russie et la coupe du monde. L’équipe du Maroc a parfaitement rempli son contrat avec le résultat et la manière. Ces Lions de l’Atlas version Hervé Renard sont franchement irrésistibles , ont bien fière allure et n’ont tremblé à aucun moment faisant preuve d’une magistrale maîtrise tactique et collective.
Qu’est-ce qu’elle fût belle cette victoire , quelle joie et quelle délivrance après tant d’années d’échecs,  de déceptions et de contre performances!
La place Rouge ne sera  plus vide , comme le répète la célèbre chanson de Gilbert Becaut car elle va bientôt se remplir de drapeaux marocains.
Nos braves et valeureux Lions ont été conquérants jusqu’au bout et ont bravé les « changements climatiques »  qu’on craignait comme la peste dans l’humidité et la fournaise d’Abidjan.
On avait trop vite enterré les Éléphants de Côte d’ivoire sous- estimant leur capacité de réaction et cela aurait pu nous jouer un bien mauvais tour mais fort heureusement , les nôtres ont été professionnels de bout en bout d’une rencontre interdite aux cardiaques.
C’est fou ce que  cette qualification a apporté comme bonheur et surtout,     comment et combien le football peut susciter de bien irrationnels sentiments patriotiques et nationalistes car on aurait pu remporter la coupe du monde de Basket Ball ou de Rugby que cela n’aurait fait ni chaud ni froid aux marocains. C’est ce qu’on appelle la magie du ballon rond..
Avec cette hystérie collective et ce délire général qui se sont emparés des marocains , on a franchement oublié que le football n’est qu’un sport , voire qu’un jeu.
Hervé Renard a une phrase qui revient presque toujours dans ces propos : » on reste concentrés sur nos objectifs ! »
Il faut absolument prendre exemple sur la philosophie du coach national et s’en inspirer pour être toujours positifs et aller de l’avant et ce , dans tous les domaines. .
Effectivement,  il faudrait changer notre mentalité car si on avait perdu à Abidjan on aurait traité la fédération et l’équipe nationale de tous les noms!
Pourvu que cette qualification ouvre une ère de joie et de prospérité dans notre pays.
Puisse  Dieu inciter ce gouvernement , responsables et décideurs réunis , à oeuvrer pour le bien être et le bonheur des marocains car apparemment ces derniers n’ont que très rarement l’occasion de faire la fête en célébrant ensemble un heureux événement.
Maintenant,  pour terminer,  sérieusement Hervé Renard est en train de nous poser un problème car il n’est plus question pour nous de changer d’entraîneur et on compte bien sur le président de la fédération pour le faire signer jusqu’à la coupe du monde de 2022, et pourquoi pas jusqu’à celle de 2026 !
Le sieur Fawzi Lakjaa n’a -t-il pas eu la main heureuse jusqu’à présent ! ?

Hafid Fassi Fihri

Commentaires