PARTAGER
La cinquième tentative n’a pas été fructueuse comme les précédentes et le Maroc devra oublier définitivement son projet d’organisation d’une coupe du monde.Lors du vote de la Fifa a Moscou, le royaume n’aura récolté que 65 voix contre 135 pour le trio États-Unis, canas, Mexique. Trop confiant le comité marocain pour cette candidature avait cru jusqu’au bout pouvoir sortir vainqueur de ce duel fortement inégal. Si le président de la Fifa a encore une fois fait un grand tort au dossier marocain en se prononçant ouvertement pour les adversaires du Maroc, c’est l’attitude équivoque du représentant de l’Arabie Saoudite, Turki Sheikh, qui a causé le plus de dommages à la candidature du Maroc puisque ce dernier a continué à faire le forcing à la veille du vote suscitant des interrogations sur l’amitié qui lie les deux pays.
Ce projet restera celui qui a été le mieux pensé et le mieux étudié en comparaison avec les quatre candidatures précédentes, de l’aveu même de la Fifa, ce qui a conforté la délégation marocaine dans son optimisme, l’incitant à multiplier ses contacts jusqu’au bout des voix supplémentaires. Mais les résultats n’ont pas été à la hauteur des aspirations de tous les marocains, car avec 65 voix seulement et le double pour les États-Unis et ses deux comparses, l’on se rend bien compte que nombre de promesses de votes n’ont pas été respectées.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires