PARTAGER
Les gestes et événements symboliques ne cessent d’enrichir de nouveau l’album-photo des relations entre Paris et Rabat.
En visite de travail et d’amitié dans la capitale française a tenu à inviter samedi soir le président François Hollande à un dîner allégé des lourdeurs protocolaires démontrant encore plus la proximité entre les deux chefs d’état et leurs suites.
Présence obligée et qui en dit long des deux côtés du roi et de son invité, deux ministres françaises d’origine marocaine dont la fille du propre conseiller du roi Audrey Azoulay, nouvellement nommée à la tête du département de la culture alors que des hauts responsables des deux pays avaient pris place autour des tables avoisinantes pour un menu riche en plats traditionnels marocains qui font la richesse de son patrimoine culinaire.
Visiblement décontractés, les deux dirigeants ont tenu à souligner le cachet très convivial de cette soirée qui tend à confirmer que les relations entre Paris et Rabat ne souffrent plus de la moindre incompréhension. Il ne manque plus que l’annonce d’une deuxième visite de son mandat du président Hollande au Maroc lors de ces prochains mois. A moins qu’un accord soit déjà retenu pour un déplacement lors de a tenue de la conférence de la COP 22 en Novembre prochain à Marrakech afin que le président français rende la politesse au roi Mohammed VI qui avait fait la promesse à François Hollande d’assister en présence à la COP 21 à Paris en décembre dernier.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires