UN DON MAROCAIN CAUSE LES PREMIERS ENNUIS A HILLARY CLINTON DANS LA...

UN DON MAROCAIN CAUSE LES PREMIERS ENNUIS A HILLARY CLINTON DANS LA COURSE A LA PRÉSIDENCE

1206
0
PARTAGER

A peine son intention de briguer la présidence des Etats-Unis en 2016
déclarée, l’ancienne première dame américaine et ancienne secrétaire
d’état Hillary Clinton, a vu ses futurs adversaires politiques
républicains fourbir leurs armes et jeter un pavé dans la mare en
l’accusant d’avoir reçu pour sa fondation près d’un million de dollars
de la part de l’OCP, l’Office Chérifien des Phosphates, un
établissement public, ce qui, selon eux, serait non réglementaire et
doit être remboursé.

La candidate à la Maison-Blanche qui dirige la fondation du nom de son
époux,l’ancien président Bill Clinton et leur fille Chelsea, n’a pas
renié les faits et s’est justifiée en affirmant que cette somme était
destinée à financer un forum à Marrakech organisée par cette
fondation, la « Clinton Global Initiative Middle-East and Africa
Meeting » et destiné à réunir des responsables de divers secteurs pour
réfléchir aux solutions à apporter aux problèmes posés dans les
régions du Moyen-Orient et de l’Afrique. Une chose courante pour ce
type d’événements sauf que pour les adversaires d’Hillary Clinton,
l’argent viendrait d’un pays qui ne respecte pas les principes
démocratiques et les droits de l’homme. En fait, ces derniers ont
voulu créer un incident pour salir la réputation de la candidate,
sachant qu’elle entretient des relations très étroites avec le royaume
. Une amitié qui se voit impliquée dans le débat politique américain
dès l’annonce des candidatures.

Commentaires