PARTAGER

Une jeune marocaine vivant à Dubaï accuse un homme s’étant fait passé pour un policier de l’avoir violée. Le suspect aurait profité de sa présence en compagnie de la jeune fille dans un ascenseur pour l’entraîner dans la cage des escaliers au sous-sol pour la violer sous la menace d’un couteau

Un ressortissant égyptien comparait devant le tribunal de première instance de Dubaï pour le viol d’une jeune marocaine de 23 ans, rapporte un site local. L’homme, consultant juridique dans l’émirat avait garé sa moto sur la chaussée en bas de l’immeuble où habitait la jeune fille.

Selon la version de la jeune fille, l’homme l’aurait suivi quand elle a emprunté l’ascenseur. Alors qu’elle allait se rendre au 5èmeétage de son immeuble, l’homme aurait alors appuyé sur le bouton pour se rendre au sous-sol.

Au cours de leur échange, l’homme se présentera à la jeune fille comme étant un policier lui montrant sa carte et son talkie-walkie. Une fois l’ascenseur arrivé au sous-sol, le prévenu aurait sorti un couteau et forcé la jeune fille à la suivre dans la cage des escaliers où il la forcera à avoir des rapports sexuels.

La jeune femme a ensuite porté plainte pour viol et agression sexuelle, reconnaissant son agresseur arrêté quatre jours plus tard.
Le tribunal qui reprendra ses travaux dans un mois a désigné un avocat pour le suspect.

Source : Yabiladies.com

Commentaires