PARTAGER

Etat d’ébriété ayant causé plusieurs accidents et délit de fuite. C’est ce qui est reproché à un élu du Parti de la justice et du développement (PJD) à Marrakech.

Les faits se sont produits lundi, rapporte le journal Al Ahdath Al Maghribia, selon lequel, le président de la commune rurale de Sidi Daoud, près de Marrakech, aurait perdu le contrôle de son véhicule de fonction dans un quartier très huppé de Marrakech avant de heurter un taxi. En prenant la fuite, il heurte à nouveau un autre véhicule avant d’être rattrapé par la police qui découvre qu’il est en état d’ébriété.

Voulant sans doute faire jouer son statut d’élu, il tente de résister à son arrestation. En vain. Il est conduit au commissariat puis placé en garde à vue. Le procureur du roi a ensuite décidé de le mettre en détention en attendant son passage devant la justice.

Commentaires