Maison A la une UN ENSEIGNAIT DE TAZA VIOLAIT DES FILLES AVEUGLES

UN ENSEIGNAIT DE TAZA VIOLAIT DES FILLES AVEUGLES

1165
0
PARTAGER
Rien n’arrête les prédateurs dans leur sale besogne sur les enfants vulnérables comme les handicapés. L’affaire qui vient de se clore devant le tribunal de Taza après la condamnation, légère, pour viol à répétition, d’un enseignant travaillant dans un centre pour mal voyants, à huit années de prison et une réparation financière de 30.000 dh pour chacune de ses quatre victimes, montrent cruellement le manque de protection des handicapés face à cette menace présente partout y compris dans les centres chargés de leur assurer justement cette protection.
L’homme qui vient d’être envoyé derrière les barreaux, abusait régulièrement et pendant une longue période de quatre pensionnaires d’un centre éducatif pour non-voyants de la ville de Taza, qu’il menaçait d’exclusion de l’établissement et de représailles si elles s’aventuraient à aller parler au directeur. Les trois adolescentes atteintes de cécité totale ont tout supporté en silence et dans la peur, jusqu’au jour où l’une d’entre elles a vécu une crise. Ce n’est qu’à ce moment que leur parole s’est libérée et qu’elles ont décidé de tout déballer des viols et sévices subies aux responsables du centre.
Débarrassées de leur bourreau, les jeunes filles sont toujours traumatisées de revenir reprendre les cours et retrouver une vie normale après untel calvaire.
Par Nabila Kandili
Actu-maroc.com

Commentaires