Un enseignant surendetté met son rein en vente pour survivre

Un enseignant surendetté met son rein en vente pour survivre

790
0
PARTAGER

 

Frappant à toutes les portes et se renseignant, il espère vite passer sur la table de l’opération pour mettre fin à son calvaire quotidien, ignorant au passage que la vente d’organe est illégale au Maroc.

On peut dire que cet homme divorcé et père de trois enfants ne pense plus qu’à ce seul recours qui lui parait en mesure de le sortir de la situation de désespoir qu’il traverse après s’être surendetté auprès des organismes de crédit pour couvrir ses modestes besoins. Il en est arrivé au point de pouvoir disposer que de la somme dérisoire de 640 dh montant restant de son solde après le remboursement automatique prélevé de son salaire de fonctionnaire  par le service du DOTI au profit des organismes prêteurs.

De plus, il est poursuivi au tribunal par son ex-épouse pour non versement de la pension alimentaire depuis 18 mois, une procédure qui peut le conduire en prison à tout moment, sans parler des arriérés de son loyer qu’il n’est plus en mesure d’honorer, faisant planer au dessus de sa tête la menace d’une expulsion de son modeste domicile du jour au lendemain.

C’est donc en désespoir de cause que ce monsieur, du reste à la bonne réputation au niveau professionnel et sans vices connus, a envisagé la pire des situations, de mettre en vente son propre rein pour se sortir de cette situation inextricable et alléger ses souffrances.

En conclusion, il faut rappeler que les dons d’organes se font sans contrepartie financière et qu’une loi les encadre justement pour que les citoyens en situation difficile comme ce monsieur n’aient pas recours à la vente de leurs organes.

 

Jalil Nouri

Actu-maroc.com ____________________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires