UN EXPERT PRÉDIT UN MANQUE DE NOURRITURE AU MAROC EN 2030

UN EXPERT PRÉDIT UN MANQUE DE NOURRITURE AU MAROC EN 2030

919
0
PARTAGER

Le chercheur scientifique Lhouari Bounoua, qui travaille au sein de la
Nasa pour évaluer les conséquences des changements climatiques sur
l’Afrique, se veut formel; ce phénomène et en particulier le
réchauffement de la planète qui réduiront la pluviométrie, priveront
le Maroc de bonnes récoltes céréalières diminuant ainsi la nourriture
des marocains.

Plus grave encore, cette situation sera provoquera une flambée des
prix des céréales ce qui mettra lourdement à mal l’économie des pays
importateurs de blé comme le Maroc dont cette même économie dépend en
grande partie de l’agriculture. Et ce chercheur de donner un
avant-gout de ce scénario catastrophe en citant l’exemple de l’Egypte
qui commence déjà à vivre cette situation alarmante puisque à chaque
augmentation de la température de deux degrés elle perd pas moins de
15% de sa récolte céréalière. Le point de non-retour et le seuil
critique des changements climatiques et du réchauffement irréversible
de la planète dont le pic sera atteint à partir de 2030, dans 15 ans
donc, menace en priorité le continent africain dont les populations
souffrent déjà de graves problèmes de malnutrition mais n’épargnera
pas le Maghreb et toute l’Afrique du Nord, une région pour laquelle le
chercheur prévoit de très fortes baisses pluviométriques.

Commentaires