PARTAGER
Tout semblait paisible ce matin à l’heure de la prière dans la mosquée « Al Andalous » située dans l’ancienne médina de la ville de Tetouan, quand l’impensable et l’irréparable s’est produit dans ce lieu de culte guère habitué aux agressions.
Un homme souffrant de graves troubles psychiques et maintes fois interné dans un hôpital spécialisé de la ville, s’est jeté, un grand couteau à la main, en criant des mots incompréhensibles sur les fidèles, leur assénant plusieurs coups plus ou moins graves pour la plupart d’entre eux, avant de se diriger vers l’imam qu’il semblait connaître, pour lui trancher la gorge.
Ce dernier qui souffrait beaucoup de sa blessure profonde et qui avait perdu beaucoup de sang avant son évacuation vers le centre hospitalier, n’a pu être sauvé de la mort, la seule enregistrée jusqu’à présent, les autres blessés souffrant à des degrés divers des coups reçus, sont toujours dans un état critique alors qu’une enquête est en attente, le temps qu’ils soient en mesure de fournir des informations sur les circonstances exactes et le déroulement précis de cette attaque inédite dans un lieu de prière, mais pas sur la voie publique où des actes similaires se sont déjà produits dans des médinas, celle de Fès en particulier, toujours commis par des déséquilibrés mentaux.

Commentaires