PARTAGER
C’est le revers de la médaille et le prix de la notoriété à payer, surtout si l’on s’appelle Saad Lamjarred.
Le chanteur marocain aux multiples succès fredonnés au Maghreb et au Machreq vient de l’apprendre à ses dépens après s’être rendu compte ou avoir été fidèlement informé, que son nom avait été piraté pour figurer sur l’emballage d’un produit cosmétique.
Pas au Maroc, mais très loin, en Syrie, par un fabricant de gel pour cheveux, avec sa photo en prime, ce qui a permis à l’entreprise en question d’en vendre des quantités respectables et de tirer de cette utilisation abusive des bénéfices conséquents mais pas pour le chanteur qui dit tout ignorer de cette usurpation de son identité à des fins commerciales.
Très alerte et pointilleux pour tout ce qui concerne la préservation de ses intérêts et son image, Saad Lamjarred a vite entrepris les démarches nécessaires internationales pour retirer sa photo et son nom de l’emballage du produit et demander des dommages et intérêts d’autant plus que le produit en question est de mauvaise qualité qui pourrait être associée à son image artistique. C’est la première fois de sa carrière naissante qu’il est ainsi victime d’un tel acte malsain.

Commentaires