PARTAGER

Un homme, âgé de 41 ans, a été condamné à mort au Yémen pour avoir violé et tué une fillette de 3 ans.

Des milliers de personnes ont assisté à son exécution en public, qui s’est déroulée sur la place Tahir dans le centre de Sanaa, la capitale du pays.

Mohamed al-Moghrabi a été emmené au milieu de la foule, escorté par un impressionnant dispositif de sécurité afin d’éviter qu’il ne soit lynché par la population.

Il a ensuite reçu 100 coups de fouet, qui faisaient partie de sa condamnation, avant d’être mis sur le ventre, face à terre, et exécuté de plusieurs balles tirées au niveau de l’omoplate pour atteindre le coeur.

Les autorités du pays ont voulu faire de cette mise à mort un exemple, afin de lutter contre la criminalité.

Commentaires