PARTAGER

Un homme vient d’être condamné à une peine de 6 mois de prison ferme pour s’être marié « légalement » avec douze jeunes mineures. Il profitait de sa situation pour tromper les parents.

Enseignant à la retraite, il profitait de la situation très précaire des familles pour demander la main des jeunes filles et se marier avec elles après la simple récitation de la fatiha. Il abusait ensuite des jeunes filles avant de les « rendre » à leurs parents prétextant soit une mission à l’étranger soit un voyage pour affaires.

Le journal Akhbar Al Yaoum cite l’exemple de cette fille qui a été violée pendant une quinzaine de jours dans un appartement de Marrakech avant d’être remise à ses parents. L’homme s’est ensuite évaporé dans la nature. La même situation s’est repétée au moins une dizaine de fois.

Pour pouvoir contracter son mariage en toute légalité et prouver son célibat, l’enseignant à la retraite utilisait une attestation de divorce en bonne et due forme.

Le tribunal d’Azilal vient de le condamner à six mois de prison ferme seulement. Les familles des victimes ont décidé de faire appel.

Commentaires