PARTAGER

La loi n° 81-03 portant organisation de la profession d’huissier de justice réglemente cette fonction avec pour : Article premier : L’huissier de justice est un auxiliaire de justice qui exerce une profession libérale, conformément aux dispositions de la présente loi et des textes réglementaires pris pour son application.
Les termes de notre loi sont, tout à fait, clairs en ce qui concerne les prérogatives liées à cette noble fonction.

Est-il normal qu’un huissier de justice outrepasse ses fonctions et entrave le fonctionnement de la justice en agissant à sa guise pour le compte de sociétés privées en toute impunité ? C’est le cas d’un huissier de justice de Témara qui porte préjudice à l’ensemble de la fonction en allant confisquer et restituer des véhicules pour le compte d’une société de crédit sans jugement ni document émanant d’un tribunal, au mépris de toutes les lois de notre pays.

Le simple fait qu’une société de crédit fasse appel à un huissier de justice pour accomplir des actes criminels tout en leur donnant un caractère officiel et légal doit être sévèrement punie par la loi. L’huissier de justice est un auxiliaire de justice et non un voyou qui manque à son devoir pour servir ses propres intérêts. Récemment, un client de cette maison de crédit a été victime de ces actes criminels. L’huissier a contraint le conducteur à lui céder le véhicule par force en le menaçant et en se faisant passer pour le Procureur du Roi. Ajoutons que l’huissier se fait accompagner d’une bande de quatre malfaiteurs pour intimider ses victimes, se faisant passer, eux, pour des agents de police !
Une plainte a été déposée chez Monsieur le Procureur du Roi suite à laquelle l’huissier a été convoqué.
A ce jour, l’huissier voyou ne s’est pas donné la peine de répondre à l’ordre de Monsieur le Procureur du Roi malgré les instructions données par ce dernier à la police. Le propriétaire du véhicule affirme avoir été atteint à la fois moralement et matériellement.

Ce cas n’est qu’un exemple parmi tant d’autres ! Malheureusement, cette institution de crédit continue à faire rouler plusieurs de ses clients en s’épaulant sur l’escroquerie de leur complice l’huissier de justice.

Affaire à suivre…

Par Sophia M.

Vidéos : www.chohra.com

Commentaires