PARTAGER
Un ou des individus non identifiés ont repris cet été le jeu malsain de l’année dernière en prenant des photos volées de marocaines en maillot dans différentes plages du pays, pour les publier sans leur autorisation, sur le réseau social, ce qui qui constitue une atteinte à la vie privée de la part d’intrus sans morale et obsédés par cette pratique qui devrait conduire ses auteurs devant la justice suite à leur entêtement à violer la sphère de personnes innocentes et montrées involontairement dans différentes postures même les plus suggestives. Un vrai drame vécu par les victimes.
Lassées par cette intrusion et par les commentaires accompagnant leurs photos, certaines d’entre elles avaient porté plainte auprès du réseau social et demandé la fermeture de cette page très controversée qui avait causé des préjudices importants à bon nombre d’entre elles allant jusqu’à des ruptures avec leurs fiancés et parfois l’annulation de leur mariage, car soupçonnées d’avoir posé sciemment pour les auteurs des photos dans l’objectif de séduire. Comme si la première vague d’indignation n’avait pas servi de leçon, le réseau social a laissé les auteurs de la page rééditer leur tentative de briser des unions et la réputation de jeunes filles, en les exposant à des commentaires insupportables sur leur physique et à des montages dangereux.

Commentaires