PARTAGER
Le bras de fer continue entre la  » British Academy Casablanca » et le ministère de l’enseignement supérieur alors que la prochaine rentrée approche et que l’institution britannique s’apprête à ouvrir ses portes sans disposer des autorisations nécessaires pour exercer son activité.
Cette situation a fini par créer un fâcheux précédent au point que le ministère de tutelle s’est senti obligé de publier un communiqué pour mettre en garde les parents contre toute inscription de leurs enfants dans cet établissement, en l’absence de toute accréditation et de toutes les formalités nécessaires avant le début des cours. Et d’ajouter que le ministère n’a octroyé aucune autorisation à un institut proposant un enseignement britannique.
Voila plusieurs mois que les propriétaires de cette « British Academy Casablanca » ont annoncé la fin des travaux de construction de cette dernière et engagé à grands frais, une large campagne de communication à travers la ville, mais curieusement sans avoir obtenu au préalable l’accord du ministre de tutelle ce qui place les étudiants déjà inscrits dans une mauvaise posture puisque ils ne se verront pas rembourser les frais d’inscription et de scolarité déjà versés sans avoir pris, au préalable, les précautions nécessaires.
Une affaire qui devrait alerter les parents se trouvant dans le même cas.

Commentaires