Un jardin anglo-marocain primé au prestigieux « Chelsea Flower Show » de Londres

Un jardin anglo-marocain primé au prestigieux « Chelsea Flower Show » de Londres

721
0
PARTAGER

Un jardin anglo-marocain, une œuvre florale réalisée par l’ONG britannique REEP avec le concours de l’Ambassade du Maroc au Royaume-Uni, a été primé au « Chelsea Flower Show » organisé à Londres du 21 au 23 mai.

Ce jardin, baptisé « Anglo-Moroccan Garden Project » où les senteurs et les couleurs des plantes et fleurs marocaines et anglaises se mêlent en parfaite harmonie, s’est vu attribuer la médaille de bronze dans la catégorie « Discovery Awards ».

C’est une première au « Chelsea Flower Show », l’un des salons dédiés aux fleurs et au jardinage, les plus célèbres au monde, qui attire chaque année plus de 150.000 visiteurs et professionnels du jardinage.

Inspirés des jardins traditionnels islamiques caractérisés par la géométrie et l’eau, l' »Anglo-Moroccan Garden Project » propose aux visiteurs une grande variété de fleurs et de plantes qui peuvent êtres plantées et cultivées aussi bien au Maroc qu’en Angleterre ainsi qu’une fontaine marocaine artisanale en zellige.

Le projet anglo-marocain éco-éducatif a suscité l’admiration et l’appréciation de nombreux visiteurs et des membres du jury très exigeants du « Chelsea Flower Show » qui ont pris en considération la créativité du jardin, l’innovation apportée et la qualité des plantes exposées.

Conçu par le paysagiste anglais Christopher Jordan qui a tenu à incorporer et mettre en valeur de l’artisanat marocain, le jardin maroco-anglais se veut une synthèse de la culture maroco-britannique et un métissage entre les traditions des deux pays, porteurs de valeurs universelles et millénaires.

Ce projet éco-éducatif a été réalisé par l’ONG britannique « Religion, Environnement & Education Programme » (REEP) qui opère au Maroc et au Royaume-Uni à la faveur de la protection de l’environnement, en focalisant sur l’éducation et la sensibilisation des jeunes à l’importance de la préservation des espaces verts.

L' »Anglo-Moroccan Garden Project » fait partie des projets éco-éducatifs réalisés par REEP au Maroc avec la contribution des jeunes du Royaume, a affirmé Mme Diana Lazenby McLaren, directrice de l’ONG britannique.

L’objectif est de promouvoir l’échange culturel entre les jeunes marocains et ceux de la Grande-Bretagne, en aménageant des espaces verts dans certains établissements scolaires où les jeunes des deux pays peuvent se partager des activités communes et tisser des relations d’amitié, a-t-elle indiqué.

Et d’ajouter que de telles initiatives permettent d’encourager l’éclosion de l’esprit écologique et de sensibiliser les générations montantes à l’importance de la préservation de l’environnement.

Ont aussi contribué à l' »Anglo-Moroccan Garden project », la « Maison d’artisan » (Maroc), le « Martin McLaren Memorial Trust » et plusieurs autres organismes privés marocains et britanniques.

Le « Chelsea Flower Show », unique en son genre, a été créé en 1862. Ce salon annuel, qui réunit les professionnels et les amateurs du monde horticole, est placé sous le haut patronage de la « Royal Horticultural Society », une association caritative, présidée par la reine Elizabeth II.

Cette exposition, organisée dans l’enceinte de l’hôpital royal de Chelsea, récompense les meilleures créations végétales, paysagistes ainsi que les meilleurs créateurs de fleurs et de jardins.

Commentaires