Un journal colombien souligne la tradition démocratique du Maroc dans le contexte...

Un journal colombien souligne la tradition démocratique du Maroc dans le contexte du printemps arabe

175
0
PARTAGER

« Lorsque l’explosion (révoltes) s’est produite en janvier, le Maroc disposait déjà, depuis des années, de partis politiques, d’une opposition, de syndicats et de médias libres », souligne le journalise et professeur universitaire colombien, Andres Hurtado Garcia, dans un article d’opinion intitulé « Le printemps arabe ».

Hurtado Garcia avait pris part les 16 et 17 septembre courant au Maroc au « Forum international sur les transitions démocratiques et les processus constitutionnels dans le monde arabe ».

Il souligne que « le dénominateur commun de toutes les interventions (du forum) était l’éloge fait au Maroc pour la façon dont il a résolu ses problèmes, dans un cadre de cohabitation pacifique ».

« Les terribles incendies qui ont commencé en Tunisie et qui se sont étendues, rapidement, à l’est des pays du Maghreb, n’ont pas affecté le Maroc », ajoute le journaliste colombien, faisant noter que les quelques manifestations ayant eu lieu protestaient « contre des choses contre lesquelles nous devons nous aussi protester en Colombie: le chômage, la pauvreté, le manque d’opportunités pour les jeunes, l’analphabétisme, des cas de corruption ».

Il a mis en relief ce sens la présentation par SM le Roi pour référendum d’une nouvelle « constitution qui prévoit de profonds changements pour une bonne gouvernance ».

 

map ______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires