PARTAGER

Passé presque sous silence, l »information est appelée à faire des vagues et à pousser des responsables politiques et institutionnels à s’expliquer sur l »accueil qu’ils ont réservé ces derniers jours à Mattéo Salvini, le secrétaire national de la « Ligue du Nord », une formation italienne d’extrême droite, raciste et ouvertement hostile à la communauté marocaine.

Venu officiellement au Maroc pour discuter de la question de l »émigration clandestine sous prétexte en constitue un point de passage important, son séjour a crée un sentiment de révolte chez ceux qui connaissent ses positions après l’avoir vu être reçu avec les honneurs et conversé avec des personnalités politiques et le président du Conseil National des Droits de l »Homme, Driss El Yazami, dont l’institution s’est bien gardée de parler de cette rencontre sur son site internet officiel.

Avant lui, Mattéo Salvini avait eu des entretiens respectivement avec le numéro 2 du PAM, Ilas El Omary qui a tenté de se justifier en affirmant qu’ils avaient porté sur la question du Sahata, suivis d’autres avec le président de la chambre des représentants, Talbi El Alami, qui, lui, a gardé un lourd silence sur cette rencontre très embarrassante bien que ce parti soit représenté au parlement européen et qu’en effet, il pourrait être tenté un jour d’avoir une position contraire aux intérêts dans l’affaire du Sahara.

Par Jalil Nouri

Commentaires