PARTAGER

Les passagers d’un vol de la Royal Air Maroc reliant paris à Casablanca, ne s’attendaient pas à vivre un voyage aussi mouvementé qui leur a fait croire que le pire pouvait se produire durant de longues minutes dans une pagaille invraisemblable.

Tout a commencé quand un jeune passager aux gestes nerveux et menaçants est sorti des toilettes pour se diriger vers le cockpit en tenant des propos incompréhensibles pour entrer en discussion à haute voix avec les membres de l’équipage. Devait s’ensuivre une bousculade quand l’homme, dans un grand état d’excitation et d’agressivité à tenté de prendre le contrôle de l’appareil en essayant de forcer la porte de la cabine de pilotage, sans que l’on parvienne à la maîtriser définitivement. Il aura fallu beaucoup d’efforts et l’intervention de son oncle qui voyageait avec lui pour le calmer jusqu’à l’aéroport de Casablanca où il a été pris en charge par les policiers et transféré dans une unité psychiatrique de la ville. Son oncle leur révélera qu’il s’était rendu en France où il était en situation illégale pour le rapatrier au Maroc après avoir été informé que son neveu souffrait de troubles mentaux et qu’il ne pouvait être hospitalisé sur place.

L’alerte aura été très chaude pour l’équipage et les passagers.

Commentaires