PARTAGER

Un Marocain a été tué par des militaires algériens au niveau de la zone frontalière à proximité de la commune rurale d’Abbou Lakhal, dans la région de Figuig.

D’après le journal Al Massae de ce lundi 15 février, deux jeunes ont été la cible de balles de la part des gardes-frontières algériens, tuant un jeune Marocain et blessant grièvement un autre. Le pronostic vital du blessé est aujourd’hui engagé.

Ce n’est pas la première fois que des militaires algériens tuent ou blessent des Marocain au niveau des frontières entre les deux pays. En septembre 2015, l’armée algérienneavait tiré plusieurs coups de feu sur un Marocain qui s’était introduit par erreur en territoire algérien.

L’année précédente, en 2014, un père de famille de 28 ans avait été grièvement blessé au visage par des tirs de l’armée algérienne. Les autorités marocaines avait vivement condamné l’incident alors que du côté algérien, on avait tenté de le minimiser.

Commentaires