PARTAGER

Najim S, a passé les trois dernières années en prison pour un délit dont il vient d’être innocenté par la justice en Espagne. Ce jeune Marocain de 22 ans était accusé de viol d’une jeune adolescente pour lequel il risquait 12 ans de prison.

Selon la décision rendue par la justice et rapportée par un journal local, Najim S. « n’a employé ni violence, ni force, ni intimidation » le 29 septembre 2012 à l’encontre de cette adolescente âgée de 16 ans.

La jeune fille avait déclaré aux enquêteurs que le Marocain, qu’elle avait déjà aperçu à plusieurs reprises dans la commune, l’avait convaincue à sortir de chez elle pour voir des téléphones mobiles avant de fermer la porte et de l’empêcher de sortir.

Il l’aurait, toujours d’après la présumée victime, violée ce jour là. « Je n’ai pas compris ce qui m’arrivait, tout ce que je sais c’est que je ne voulais pas que ça m’arrive », a expliqué la jeune femme, aujourd’hui âgée de 19 ans, au tribunal.

Le jeune Marocain reconnaît que ce jour là, ils se sont caressés et embrassés et qu’il ont agi comme « un couple normal », par contre à aucun moment il ne l’a forcé.

La cour a estimé que Najim n’a jamais violenté, ni menacé et l’adolescente, quant à elle, n’a jamais parlé de violences devant la police. L’enquête a même révélé que les deux jeunes se connaissaient bien avant les faits et qu’ils s’étaient parlés sur les réseaux sociaux.

Commentaires