PARTAGER

Le rêve de partir facilement au Mondial 2018 en Russie s’est vite éclipsé après sa brillante prestation vendredi dernier à Rabat au cours d’un match mémorable face au Mali qui s’est soldé par une victoire des nationaux par 6 à 0 pour rappel à ceux, très rares, qui n’auraient pas suivi le choc.

Se hissant à la première place de la poule C des éliminatoires africaines et en devançant l’équipe de Côte d’Ivoire, voyaient toutes les portes s’ouvrir pour représenter le continent. Sauf que le lendemain de ce triomphe, les ivoiriens ont repris, 24 heures après, leur première place du groupe en infligeant une cuisante défaite au Gabon par 3 à 0, une victoire synonyme de complications pour le Maroc qui doit relever , à présent, un lourd challenge.

En effet, si le match qui lui reste à mener face à ce même Gabon le 7 octobre à Casablanca ne sera qu’une pure formalité, il aura fort à faire dans le match de la mort restant contre la Côte d’Ivoire qu’il affrontera chez elle, face à son public, et avec une équipe hyper performante comme elle l’a démontré lors de sa dernière sortie contre le Gabon. Une équipe plus que jamais déterminée qui ne compte nullement se faire doubler par le Maroc pour aller représenter l’Afrique en Russie en 2018.

Encore une fois, les marocains risquent de se faire éliminer de justesse, car Battre les ivoiriens chez eux avec une telle équipe relève du miracle.

Commentaires