PARTAGER

Un million de personnes sont mortes à cause du sida en 2016, soit presque moitié moins que lors du pic de 1,9 million atteint en 2005, a annoncé aujourd’hui l’Onusida, le programme de coordination de l’ONU contre ce fléau.

Le nombre de nouvelles contaminations par le VIH a lui atteint 1,8 million, en baisse régulière année après année mais à un rythme trop lent pour parvenir à juguler l’épidémie, a ajouté l’Onusida, dans son rapport annuel sur les chiffres mondiaux du sida. L’organisme s’inquiète en particulier de l’explosion des nouveaux cas en Europe de l’Est et en Russie.

Commentaires