PARTAGER
Ne craignant pas le ridicule et après le buzz crée par sa collègue et membre du même parti, qui avait affirmé rester à son bureau 22 heures par jour, c’est au tout de Driss Merroune, ministre de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme qui vient lui prêter main  forte et faire encore plus fort qu’elle, pour déclarer le plus sérieusement du monde qu’il reste penché sur ses dossiers 24/24, un record absolu parmi les stakhanovistes et les forçats du travail qui auront du mal à faire mieux.
Le parti de la « Haraka » devenu celui de la « Haraka 24/24 h » dans la bouche de commentateurs acerbes suite à la sortie intempestive de son ministre a habitué l’opinion publique des frasques de la part de ses ministres qui les ont multipliées depuis le début du mandat de l’actuel gouvernement et ce, malgré les mises en garde répétées de leur hiérarchie. Ces sorties de piste et excès de langage devraient pousser les formations politiques à s’offrir les services de coachs et autres spécialistes de la communication orale pour apprendre aux leaders de ces formations et les membres de leurs états-majors afin de leur épargner de tels dérapages contre lesquels s’élèvent leurs propres militants. C’est le cas notamment de cette formation du ministre en question et sa collègue, Hakima El Haite avant lui, devenue la risée de la classe politique.

Commentaires