Maison A la une UN NOUVEAU REMANIEMENT MINISTÉRIEL EN PERSPECTIVE

UN NOUVEAU REMANIEMENT MINISTÉRIEL EN PERSPECTIVE

5999
0
PARTAGER
Le chef du gouvernement, Saad Eddie El Othmani, devra bien s’y faire: son équipe, dans sa configuration actuelle, est appelée à changer.
Un nouveau lifting serait en gestation et devrait s’opérer, après accord des chefs de la coalition formant la majorité afin de sanctionner certains ministres et tenter de réanimer certains départements en faisant appel à de nouveaux profils. Des noms sont d’ores et déjà avancés pour rejoindre le gouvernement dans les prochaines semaines, mais difficile d’accorder du crédit à cette liste qui ébranlerait l’équilibre actuel que le chef de l’exécutif a eu un grand mal à obtenir que ce soit de la part de son propre parti du PJD que de ses alliés.
Selon certaines sources généralement bien informées à Rabat, les changements en préparation concerneraient la diplomatie ,l’intérieur et l’équipement, la jeunesse et les sports ainsi que les secrétariats d’états condamnés à l’immobilisme en raison du manque de marge de manœuvre. Nasser Bourita, paierait pour son manque d’anticipation du retard de l’adhésion du Maroc à la CDEAO, Abdelouafi Laftit à l’intérieur pour la gestion de la contestation sociale et de certains de certains projets et Abdelkader Amara pour l’accident de train à Tanger alors que Talbi Alami, pour ne pas être l’homme de la situation à la tête du ministère de la jeunesse et des sports. Les deux premiers départements dits de souveraineté ne posent pas problème pour le remplacement des ministres actuels, alors que pour les deux autres et les secrétariats d’état, les négociations avec les partis de la majorité devraient être, encore une fois, laborieuses.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

 

 

Commentaires