PARTAGER

Un ancien pacha de Témara près de Rabat a été arrêté à l’aéroport Mohammed V au moment où il s’apprêtait à quitter le territoire pour la France. Il avait réussi à passer tous les contrôles car aucun avis de recherche n’avait été émis à son encontre et attendait l’embarquement dans une salle quand il a été interpellé pour être conduit dans les locaux de la brigade judiciaire où il s’est vu notifier le motif de son interpellation. Il avait mis la main, en falsifiant des signatures, à un vaste terrain du temps où il était en fonction dans cette ville, appartenant à une princesse défunte pour le revendre en plusieurs parcelles à des particuliers.

L’homme, qui a quitté la fonction publique, s’est avéré être un récidiviste, puisque durant cette même période il s’est accaparé un terrain de plusieurs dizaines d’hectares relevant des domaines qu’il a divisé en plusieurs lots sur lesquels a été érigé un immense bidonville, toujours existant, en revendant chaque parcelle pour une baraque à 5 millions de centimes et que les habitants refusent de quitter à aujourd’hui. Composé de milliers de baraques, le bidonville a rapporté une fortune colossale au pacha devenu milliardaire sur un simple coup de signature falsifiée également. Le pacha avait réussi a tromper tout son monde et la conservation foncière en jouant deux coups de poker audacieux mais perdants à la fin. Il finira ses jours en prison pour ne plus recommencer.

Commentaires