PARTAGER
Par un pur hasard, les services de la douane et de la police de la ville de Nador travaillant au poste frontalier de Béni Nsar avec l’enclave espagnole de Melilia ont fait une découverte surprenante lors d’une opération de routine et d’inspection d’un camion transportant du gravier destiné à des chantiers espagnols. Croyant trouver du haschich, les douaniers ont découvert 27 clandestins subsahariens cachés dans une caisse sous le gravier.Après interrogatoire du chauffeur du camion habitué à faire de fréquentes livraisons et des clandestins, il s’est avéré que ces derniers avaient payé 30.000 dirhams chacun pour leur transfert illégal à Mélilia à un passeur qu’il n’est autre que le député, R.S. issu du Mouvement Populaire, qui exerce d’autres élections électives dans la région et dont la famille possède de nombreuses carrières de gravier vendu aux entrepreneurs espagnols. Les clandestins ont avoué avoir eu le contact du parlementaire-passeur par des compatriotes après leur passage réussi, d’autant plus que les camions de ce dernier faisaient souvent et quasi quotidiennement l’aller-retour des deux côtés de la frontière sans la moindre complication.
Pour l’instant, seul le chauffeur du camion et les clandestins sont aux mains de la police alors que le parlementaire ne s’est toujours pas rendu.

Commentaires