Maison A la une Un petit tour d’horizon des principaux championnats européens.

Un petit tour d’horizon des principaux championnats européens.

758
0
PARTAGER

En Angleterre,   Chelsea carbure et a aligné sa vingt-deuxieme victoire en vingt-huit matchs suivi par Totenham qui occupe une excellente seconde place.
Mais malgré leur avance , les hommes de Conte ont intérêt à garder leurs distances car en Premiership,  on a déjà vécu des rebondissements incroyables et de bien surprenants retournements de situation.
Il faut dire que l’Arsenal d’Arsène Wenger a énormément déçu par rapport aux promesses entrevues en début de saison. En même temps,  Les Citizens de Guardiola ne sont plus dans le coup et ont été accrochés par Liverpool après leur élimination à Monaco en Ligue des Champions mercredi dernier. Manchester United , pour sa part, malgré quelques éclaircies de temps à autres notamment en Ligue Europa , tarde à redevenir la redoutable écurie du temps de Sir Alex Fergusson. Notons au passage que le Liverpool de Jurgen Kloop n’a pas été aussi étincelant qu’on pouvait l’espérer.

En France, Monaco ne lâche rien et aligne victoire après victoire. Les monegasques sont franchement impressionnants et l’on se demande s’il ne s’agit pas de la plus forte équipe de l’histoire de la principauté avec les Mbappe,  Mendy , Bakayoko , Fabinho et surtout le prodige Bernardo Silva. Monaco a toujours trois points d’avance sur le PSG qui a réussi à se reprendre et à battre l’olympique Lyonnais après le cauchemar vécu à Barcelone avec le ciel qui est tombé sur la tête des parisiens.
Le FC BARCELONE justement continue son chassé croisé avec l’éternel rival le Réal Madrid.
Et il n’est pas sûr que le prochain classico va départager les deux clubs. Le Barca avait remporté les deux derniers titres de Liga et les deux dernières Coupes du Roi.
Contre Valence dimanche soir , Messi a inscrit son vingt-cinquieme but en Liga et le quarante et  unième de toute la saison. Il s’agit de la huitième fois que Messi dépasse la barre des quarante buts par saison toutes compétitions confondues. Mais,  sinon il n’y a rien de nouveau en Espagne car les deux grands clubs n’ont pas de concurrents à leur taille même pas l’Athletico de Madrid qui de temps en temps fait illusion. De plus, Messi et Cristiano vont comme d’habitude se disputer le titre de meilleur buteur,  le ballon d’or et certainement celui de meilleur joueur du monde.

Même chose en Allemagne où le Bayern Munich et le Brossia Dormunt paraissent au dessus du lot même si Schalke04 , Hambourg et Leverkesun essaient de faire mieux que de la figuration.  Mais avec des Bavarois conquérants et un Dortmund impérial , il est très difficile en Allemagne de bousculer la hiérarchie.

En Italie,  la Juventus  fait la course en tête mais demeure talonné par l’ASRoma et Napoli . Cela faisait très longtemps qu’on n’avait pas vu  les Napolitains à pareille fête car ils n’ont plus remporté de titre depuis l’épopée d’un certain Diego Maradona mais peut être qu’ils n’ont pas encore dit leur dernier mot cette saison.
Après leur élimination en Ligue Europa par l’OL, les Romains n’ont plus que le titre de scudetto pour se consoler ou tout au moins sauver leur saison .Cela promet un très beau duel avec le FCNaples.
A mardi prochain. .

Hafid Fassi Fihri

Commentaires